Un réveil morbide par le feu, par Sir Macléone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un réveil morbide par le feu, par Sir Macléone

Message par Macléone le Mer 1 Fév - 19:18

Vous souhaitez réellement connaitre mon histoire? Vous savez, moi-même je ne la connais plus trop.. Plus les jours passent, moins ma vie d'avant-mort subsiste. Alors , il est probable que de l'écrire me permettrait de garder un souvenir de qui j'étais !

*Vous apercevez Macléone pensif, le regard dans le vide*

Comme vous pouvez vous l'imaginer, j'étais un homme avant, un bel homme qui plus est.
*Macléone sourit*

M'enfin il est vrai que de votre côté les critères de beauté sont totalement différents. J'étais dans mes jeunes années un mage tout ce qu'il y a de plus normal, des études à la ville de Dalaran, un maître qui vous prend sous sa tutelle, tout ce qu'il y a de plus banal. Si ce n'est qu'à la fin de mes études j'ai choisis de ne pas rester à étudier la magie, c'était une passion pour moi mais le Kirin Tor était trop passif face aux événements survenue à Lordaeron.

*Macléone fronce les sourcils*

En effet, il faut que vous sachiez que j'ai vécue sur ces terres ! Hillsbrade, Brill sont des villes qui me sont très familière ! Je connaissais donc pas mal de personnes influentes ou non dans le coin. A l'époque le retour d'Arthas et du fléau ont été les pires choses qui sont survenues dans la contrée. * Macléone semble calme*
Ainsi, par l'arrivée du fléau et les malencontreux problèmes à Stratholme, des milices se sont formés sous la bannière de la Main d'Argent. C'est pourquoi, après l'obtention de titre de mage, je rejoignis leurs rangs en tant que haut gradé.
Nous étions dans ma brigade 5 tout au plus, un nain paladin, deux prêtres et ...un chevalier. Je suppose que vous le savez mais la Main d'Argent recrutait énormément de serviteurs de la lumière, bêtes noires du fléau ! Sans mentionner bien sûr, Mograine et la Porte-Cendre. Et si vous vous posez la question, oui je l'ai vu !

*Macléone s'arrête de parler pendant un instant*

Je suis vraiment désolé, mais en me remémorant toutes ces choses qui sont pour moi très lointaines, je ne ressens rien. Je vous assure aucune nostalgie, ou mélancolie, je n'ai juste l'impression de vous racontez ma vie comme on lirait un panneau d'affichage !
*Macléone fait un signe de la main*
Bref, bref, nous étions avec ma brigade en mission dans ce que l'on appelle aujourd'hui les Maleterres en reconnaissance. Tout était normal, la peste avait fait son oeuvre dans la région et nous étions chargé de débusquer un campement de gnolls , mais attention des gnolls mort-vivant : une première ! Ces saloperies , et excusez-moi mon langage, n'étaient pas aussi frêles que celles que l'on trouve aux Carmines, non, non, un coup de masse sur la tête et ça reste debout à trancher dans tout les sens. Je vous l'annonce au passage, ces tas d'étrons à la chair pourrie avait un petit pêché mignon : le feu. Le feu, je vous l'annonce ils n'aiment pas trop ça , ce qui explique maintenant mon attachement aux sorts de feu ! *Macléone rit*

Ces saletés de gnolls étaient d'autres sbires du fléau, il eut alors lors de notre mission confrontation. Deux de mes coéquipiers se sont fait attrapés et découpés sous mes yeux. Ne pouvant rien faire, je ne souhaitais pas que les cadavres de mes compagnons puissent être relevés pour le fléau, ce qui était devenue coutume dans nos rangs! Lorsque mes deux autres compagnons le paladin et un des prêtres fuirent le combat face au nombre considérable de gnolls , dans mes souvenirs je les avais rappelé à l'ordre ces lâches ! Et l'un des deux, je ne sais plus lequel exactement, m'a crié de toute ses forces ..*Macléone réflechit*
"VA CHIER !".. oui je crois bien que c'était ça ! *Macléone grince des dents*
Je peux vous assurer, que si j'avais pû brûler ce fumier d'humain, je l'aurai fait ! .. Et avec plaisir même !
Je me suis donc débrouillé seul.. Mon mana s'est rapidement épuisé, j'ai réussis çà brûler les corps in extremis de mes compagnons morts, mais mes sorts sur la fin étaient tellement instable que je me suis brûlé une partie de mon visage.. et ma moustache
*Vous semblez apercevoir l'oeil de Macléone s'humidifier.. non ce n'est pas possible !*
.
Maintenant tu comprends ça ! *Macléone vous montre la partie basse de son visage* Mais le pire pour moi ça été après.. Etant épuisé je me suis fais submergé, empalé, tracté et amené devant ce que je dirai être une sorte de mage du culte des Damnés.. Et puis plus rien, le noir total, si ce n'est je me souviens la fin d'une souffrance physique, mais le début d'une souffrance psychique. C'était comme si mon âme s'accrochait à mon corps mais était comme cloisonnée et ne pouvait s'exprimer ! Je me souviens très parfaitement d'une voix en moi, et en discutant avec d'autre réprouvés, j'ai compris que cette voix n'était pas anodine. C'était tout simplement Arthas !

Puis, par un fragment de vie qui était en moi, un fragment je pense de magie arcanique me permit soudainement de réussir à faire face à cette voix et de la rejétée. C'est ce que j'ai appelé : Le surgissement.
*Macléone est comme perdu dans ses pensées*
Mais ce que j'avais laissé avant ma mort n'était plus. Je ne me sentais pas moi-même, j'étais dans une partie de la forêt de Tirisfal que je ne reconnaissais plus, perdu et affolé, j'aperçu mon nouveau corps..
N'ayant plus de ressentie, si ce n'est de la colère envers ceux qui m'ont laissé.
En errant je découvris d'autres personnes comme moi, dont la charmante Dame Noire qui nous a permis de nous émanciper et de s'accepter comme nous étions. *Vous apercevez un Macléone fier*

Au fil des années, je me suis rendu compte que le sens de ma moral était biaisé si ce n'est absent. Mes sentiments possibles ne se comptent que sur le doigt d'une seule main (et encore une pas entière ! ).
Repoussés par notre ancien peuple l'Alliance, montrer du doigt comme les seuls fautifs du fléau alors que nous en avons tout autant souffert qu'eux.. Notre Dame Noire pour nous sauver de notre extinction, nous a permis d’obtenir des alliés solides qui étaient auparavant mes ennemis : la Horde. Choix contesté pour beaucoup, mais qui fût la meilleure solution pour notre survie sans conteste.
Etant de nature axé vers le progrès cela ne fût pas une énorme passe à franchir pour améliorer mes relations avec Trolls et Ocrs. Me sentant assez seul avec ces anciens humains, je fais davantage plus confiance aux peuples Orcs et Trolls qu'au peuple Réprouvés, mis à part Sylavanas la personne que je respecte au plus. * Macléone s'exprime avec un ton sec*
Mais vous savez, apprécier une vie après la mort est très difficile, et n'ayant aucun but, je cherchais.
Jusqu'à cette fameuse rencontre avec un Troll Zunsul me proposant de rejoindre son Clan, qui aurait pour but de permettre à un développement illégale de la Horde. Une Milice en quelque sorte, ce qui me plû d'une certaine manière.
Certaines rumeurs commencent à courir à notre sujet, et faire bouger les choses, moi ça me plaît ! Mais mon but est de développer un réel esprit d'équipe, une coopération. Apprendre à chacun de la tribu que son frêre en vaut la peine ! * Vous apercevez un sourir sur le visage de Macléone, ainsi qu'une pose héroïque*

Bon, eh bien voilà l'ami ! Si tu es intéressé, je peux parler toi à la tribu, hein? * Macléone rit*

Macléone

Messages : 1
Date d'inscription : 29/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum