Chapitre 2 : Un pacte fondateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 2 : Un pacte fondateur

Message par Admin le Mar 7 Fév - 23:51

Comme la missive l'indiquait, les frères Mazakal se sont donné rendez-vous à proximité de la tour des zeppelins d'Orgrimmar.
Ils profitèrent du passage des combattants de la Horde en mission vers Grom'gol pour se fondre dans la masse afin de se déplacer dans la plus grande discrétion.
Zun'sul avait commandé un mojo vieilli en fût à une de ses connaissances pour mener à bien le plan de la tribu, il tendit une gourde remplie à un garde assoiffé par sa dure journée. Aussitôt avalé, il s'affaissa et le clan s'engouffra dans la tour.

L'accostage à Tirisfal fut bien plus calme, les rénégats n'étant pas connus comme tels en ces terres morbides.
Au contraire de Macléone, bien plus connu dans la région, dont les relations aident le groupe à passer inaperçu.

C'est lui-même qui après un bref interlude au détour d'une colline indiqua le chemin à la tribu, le chemin vers un mystérieux abri au coeur des montagnes.
La route fut longue et semée d'embûches, notamment à l'approche de la cité de Dalaran, lorsque certains mages en pleine ronde de surveillance se montrèrent.
Heureusement il ne s'agissait pas des plus expérimentés et les Mazakal ont pu leur règler leur compte rapidement.

C'est à Moulin-de-Tarren, capitale réprouvée des contreforts de Hautebrande, que Macléone fit jouer ses relations pour faciliter l'intégration des nouveaux venus.
Le passage fut de courte durée, il emmena les troupes vers le nord est, bifurquant au délà d'une rivière bondée de tortues géantes.
Il ne leur restait plus qu'à gravir une haute colline pour rejoindre une grotte gardée par deux humains à l'allure particulière.

Apparemment en phase avec eux, Macléone introduit Zun'sul et la tribu du même coup aux yeux de ces humains. Il s'agissait d'une demande d'asile.
La tribu fut conduite au manoir des Ravenholdt, une armée indépendante constituée en grande partie d'humains ayant décidé de s'affranchir de l'Alliance pour mener le combat en lequel ils avaient foi, la lutte contre le Syndicat, un groupe de voleurs humains mal intentionnés.

Ils furent présentés au seigneur Jorach Ravenholdt, saint-patron de cette assemblée, pour laisser Zunsul exprimer ses voeux d'asile et de protection, en échange d'un partenariat au combat.

S'ensuivit un conseil tribal autour d'une table préparée pour l'occasion. Un débat animé fut lancé autour des actions futures.
Différents thèmes et questions ont été abordés, le premier fut sujet à polémique : l'entente avec le Ravenholdt.
Bien que reçue favorablement de manière générale, la nouvelle arrivante Nëyh n'était pas de cet avis. Il était pour elle inconcevable de construire une quelconque alliance avec des humains, quels qu'ils soient, car ils sont tous la traîtrise incarnée à ses yeux. En dépit de cette opposition la collaboration avec ce groupuscule fut déclarée par Zunsul.

L'autre débat de taille concernait les futures actions de combat. Plusieurs hypothèses ont été émises par les ressortissants de la tribu.
La première évoquait l'attaque des membres du Syndicat pour monter dans l'estime du Ravenholdt, la seconde incitait les troupes à se rabattre sur les ennemis les plus faibles dans une première phase, le temps de connaître le terrain et de s'entraîner au combat.
Une troisième envoyait la tribu combattre dans les tarides après un rapport de Mynroth, ce rapport jugé trop imprécis et le déplacement vers Kalimdor trop coûteux et risqué en cette période de fuite ne remporta pas les suffrages.

C'est finalement la dernière hypothèse, amenée sur le tapis par Nagard, qui emporta le vote, malgré l'avis opposé de Nëyh et Zunsul.
Il s'agissait de viser la cité de Dalaran, malgré le risque de mise ne lumière des attaques aux commandants de l'Alliance. Car Dalaran est historiquement consituée de puissants mages humains, de plus une collaboration potentielle avec le village de Bois-du-bûcher est soupçonnée par Nagard qui a vu des missives êtres échangées lors d'une mission d'espionnage.

Le plan d'action précis n'a pas été déterminé, cepandant les Mazakal se sont promis de passer à l'action.

Une fois le débat clos, Macléone indiqua à ses confrères de le suivre à l'extérieur du manoir. Il leur présenta un guerrier orc expérimenté, ayant fait le choix de s'affranchir de  la Horde bien des années auparavant. Un terrain d'entraînement les attendait dans la cour. C'est alors que les duels commencèrent. L'histoire ne retiendra pas les vainqueurs, l'essentiel était ailleurs : il fallait s'entraider, pour améliorer ses techniques de bataille.

Les ardeurs sanguinaires défoulées, un dernière échange verbal eut lieu entre Zunsul et Nëyh, elle lui réaffirmait son opposition avec les décisions prises auparavant.
De plus elle proposa ses services concernant une enquête sur la Marche de l'ouest, une zone rurale peuplée par les humains au sud du continent. Chose que Zunsul accepta.

Mynroth rappela à Zunsul également son intention de consolider ses renseignements sur la situation complexe aux Tarides, étant informé d'échanges houleux entre l'ensemble des peuples de cet immense désert aride.

Après cela, les membres s'en sont allés se reposer au sein du manoir qui leur avait été grâcieusement mis à disposition ce soir là, en sécurité cette fois.

Admin
Admin

Messages : 7
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://tribumazakal.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum